mercredi 15 octobre 2014

St Augustine

Ah St Augustine... Quel bonheur de déambuler dans ses ruelles pavées, prendre un thé glacé à l'une de ses terrasses et pourquoi pas d'aller voir le Castillo de San Marcos. Ce fut, après les deux jours d'écrans interminables et continus d'Orlando et de Cape Canaveral un petit paradis. On se sent enfin en vacances. On oublie le temps. On se ballade. On admire les façades en bois, on touche du bout du doigt les bâtiments en coquina (sorte de béton à base de roches sédimentaires et mélangés à des débris de coquillages) dont le castillo est construit.
Et on se dit que franchement, on est bien là.
Mais avant, ben on s'est cultivé. Sur le chemin, entre Daytona et St Augustine, se trouve le Fort Matanzas National Monument. Et chose méga top denfer: c'est gratuit. Et en plus, c'est génial. Situé sur la Rattlesnake River, il est accessible en bateau. Donc en plus, t'as droit à une mini croisière de 5min avec les explications du ranger en prime. Parce-que sans bateau..ben tu y vas à la nage au fort. Et entre nous, je me méfierais de ce qu'il y a dans l'eau.

En tout cas, très joli fort, très bien restauré. D'après ce que j'ai pu vite fait comprendre des explications, le fort a été construit à cet endroit car stratégique vis-à-vis de St Augustine. En cas d'attaque, on pouvait prévenir la ville très vite.


Puis, direction  St Augutine...











Où-qu'on-dort-dit-donc? Pour notre part, après s'être fait rembarré par une indienne quand je lui ai dit que je dois réfléchir pour prendre sa chambre (bon ok elle m'avait fait un "prix " mais franchement dormir avec la fenêtre qui donnait sur la route principale et une chambre qui sentait la naphtaline et l’extérieur qui sentait le curry c'était pas le top. Même à 50$), on est allé dormir chez l'indien d'en face, au Anastasia Inn. Même prix, 50$+tx et petit dej inclus! La fenêtre de la chambre donnait sur la cour arrière et donc aucun bruit. Propre, proprio sympa, bref très bien. Et en plus, c'est à 15 min du centre-ville. A pied hein, bande de fainéants.

Où c'est-qu'on-mange? Franchement, on a eu la flemme de retourner en centre-ville. On a  donc opté, grâce à une pub dans un journal, pour le Gas full service. Bons burgers (j'ai pris le végé) et surtout, super cheesecake. A se damner!

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.