vendredi 24 octobre 2014

Mayami



Ben... en râlant de Miami ben tient. Quelle question.
En fait, ce voyage a été un peu spécial. Disons qu'on n'a jamais vraiment sur ce que nous voulions voir. Du moins, à part St Augustine et Savannah. En dehors de ces deux villes, j'avais lu, relu et re-relu les guides et les différents magazines récupérés au long du voyage, on n'a pas eu l'envie incroyable d'aller à Miami. C'est juste qu'il fallait y aller. Parce-que c'était sur la route pour revenir sur Orlando, et surtout, parce-que dire qu'on a été à Mayami, ben ça tappe. On a donc décidé d'y passe deux nuits. Mais on a pas vu grand chose. Et pas profité à fond comme on a pu le faire pour d'autres destinations. Peut-être à cause du temps (deux jours de pluie), des pourboires déjà inclus dans les notes (pour peu qu'ils ne te rendent carrément pas la monnaie sur 30$ alors que le montant total était de 20$...), ou des relations un peu... "distantes". Pas de petit mots avec les serveurs, pas de discussion avec les gens dans la rue. Rien. Et c'est là où on s'est rendu compte qu'on aime vraiment les petites villes. Bref, on est des bouseux. C'est officiel.  Ou on était fatigués. Bref Miami n'a pas aimé les franchouilles. Et les franchouilles...elles ont aimé Miami...mais ont pas mal râlé. Surtout contre la pluie. Nobody's perfect!

Non mais pour être sincère, nous sommes arrivés avec une pluie d'enfer vers 18h. Donc dépôt des bagages à l'auberge puis après une petite bière pour se redonner du courage, petite ballade pour trouver de quoi manger. Résultat de tout ça: on s'est retrouvé au Madco. Super. Bref, lendemain, petite visite du quartier Art Déco entre 6 averses en 1h. Et sans guide ni carte. Oubliés à l'auberge forcément. On va donc au bureau d'info du quartier art déco demander une carte: pas de soucis. Un document avec des idées de balades dans le quartier? Oui c'est 20$. Ok merci. C'est vrai j'avais oublié, tout se paie. Et c'est là où je me rend compte que l'OT de Paris est un service excellent. 
Bref. On a passé la journée à se balader, éviter les averses et surtout, on a eu la super méga bonne idée d'aller à Downtown. A pied. Ça nous a mis 1h30 pour traverser un pont. ben oui le franchouille voulait pas prendre de bus. En même temps on n'en a vu aucun passer. deux petits jeunes ont eu la même bonne idée devant nous. Au bout de 40 minutes, ils ont abandonné. Mais nous, on est des franchouilles. On râle, mais on marche. Et tout ça pour... boire un smoothie à deux (le magasin refusait le cash et a fait exception parce qu'on avait la monnaie pour un gobelet...) au milieu de tours...pour repartir. Mais eh eh,la franchouille est là (et surtout, elle devait réparer sa boulette "mais non c'est pas loin regarde on voit les tours d'ici, et oui selon les guides ya pleins de trucs à voir là bas!"): elle a trouvé the bus! Celui qui en plus, te ramène à deux pas de l'auberge. Surtout qu'on avait rien vu du downtown.











Allez journée terminée, il continue à pleuvoir, et donc le lendemain direction le soleil. Mais t'inquiète Miami, nous n'avons pas dit notre dernier mot: we'll be back!!

Où c'est-qu'on-dort? J'avais lu dans un magazine féminin qu'il y avait une nouvelle auberge super à Miami il y a quelques mois, j'ai fais mes recherches et suis tombée sur l'auberge Freehand Hostel. Situation idéale (en direction du nord de South Beach) avec parking public à 10,75$ (ça coûte une jambe là bas sinon), on y a passé deux nuits bonnes. L'endroit (un ancien hôtel style art déco) est tout simplement génial: grand hall haut de plafond, superbe jardin avec piscine, salle de cuisine... La déco de la chambre double est génial. Tous les détails y étaient: de la plante au peignoir siglé, des bouquins sur Miami à la station Ipod... Bref on s'y sentait vraiment bien. En revanche, un peu bruyant. En effet, musique dans le jardin jusqu'à 2h du matin et à partir de 6h...ce sont les travaux d'agrandissement de l'auberge dans la rue. Pour peu qu'on ne tombe pas sur des clients fêtards. On a eu de la "chance", nous avons eu une chambre côté rue et n'avons pas "trop" entendu la musique (juste en bruit de fond...). Compter 200$ deux nuits TTC avec petit dej (simple) en chambre double tout de même ... regarder sur leur site pour des éventuelles promos.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.