lundi 21 octobre 2013

Kyoto part I

Allez je me lance! Voilà un mois que nous sommes rentrés de ce beau voyage et reine de la procrastination, j'ai toujours pas fait un debrief de notre séjour au pays nippon...
Alors là c'est parti, du moins pour la première journée, car on va faire ça au fur et à mesure hein? Juste histoire de vous donner envie de partir là bas...
Alors après nos 25 heures de voyages de la veille, on a décidé de se balader au sanctuaire d'Inariyama, puis, au château de Niojo et enfin on a terminé cette belle journée par le marché de Nishikikoji. Bon et vu que je suis toujours aussi flemmarde, je vais pas vous faire tout un pitch (non pas au chocolat, j'y ai pas droit...) mais vous mettre quelques photos qui résumeront bien cette première journée..







- La gare de Kyoto






- Le sanctuaire d'Inariyama (quelle galère à écrire ce truc!)
Un peu éloigné du centre-ville (10min en train JR au sud de la ville), le Fushimi Inari Taisha est le plus grand sanctuaire shintoiste du Japon dédiée à la déesse du riz Inari. C'est une balade très sympa à grimpatouiller au milieu des milliers de torri rouge dans une fôret. Surtout à 9h du mat'. Surtout le lendemain de 25 heures de voyage. Car ce qu'on avait pas mais alors pas prévu, c'est une: le temps chaud et humide, et deux: la grimpette..duraille... J'ai donc encore eu droit à la rengaine "Avec toi on fait que grimper c'est pas possible!" Eh eh... ouais, on est les rois de la grimpette que voulez-vous... (pas d'idées bizarres hein?). On y croise des écoliers, des tits vieux en chaussures de rando et des touristes à trépieds (photographes quoi!).










Afin de reposer les deux franchouilles, de nombreux "paliers" proposent des distributeurs de boissons, des restaurants, des boutiques... Et pour dire la vérité, heureusement qu'ils étaient là, sans quoi, je ne sais pas si on aurait été capable de monter au sommet!







- Sur le chemin du Château de Niojo
Bon et comme nous n'étions pas rassasié par cette petite matinée bien sportive, nous sommes partis pour le château de Niojo à pied en visitant les temples sur le chemin. 

La Tour de Kyoto au fond






Le truc super des visites de temples? retirer ses pompes!
Bon diou que ça fait du bien!
Un petit marché sur le chemin. On savait pas du
 tout où on était...


Douves du château de Niojo

On a remarqué que dans la plupart des jardins, il n'y a aucun bancs pour profiter (et se masser les pieds...). En gros, on visite à la japonaise!


Bon et je sais pas pourquoi, mais au Japon, beaucoup de vieux se mettaient à nous causer, comme ça. Ils nous racontaient leur vie, et nous, ben on comprenait rien. Mais c'est pas grave, ils continuaient. Et ça avait l'air vachement intéressant. En tout cas ils étaient tous au taquet. Et ça a commencé au château de Niojo, à la sortie, quand on s'est demandé ce qu'on allait faire ensuite. Ben oui, à 16h la plupart des temples ferment. C'est donc comme ça qu'on a décidé de se balader jusqu'au marché de Nishikikoji (encore un truc" iné-crivable"...). Pleins de trucs super bizarres mais un très bon avant-gout des saveurs de la cuisine japonaises comme les poissons séchés, ou une file d'attente devant un bouiboui de boulettes de poulpe... 















Et pour finir en beauté cette belle journée, un thé glacé au matcha à la sortie du marché en faisant le récap de tout ce qu'il s'est passé ce jour là et de ce qui nous a bien étonnés...




1 commentaire:

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.