vendredi 14 juin 2013

Comment je me suis prise pour une sirène danoise


Ben ouais. J'au eu une soudaine envie d'aller faire un stage de sirénite. D'autres font des stages de survie en forêt, ou de brassage de bière. Ben moi j'ai voulu devenir une sirène. Une petite hein. Avoir une queue de poisson, chanter trop bien et tout et tout. Alors je me suis renseignée sur le net. J'ai tout essayé: le coup de la pleine lune, m'asperger de l'eau salée sur la tronche en baragouinant un truc que je comprenais pas (un truc du style "sirèna vacui vapori!!!"), tout en faisant des tours sur moi-même; me foutre de l'eau sur les jambes le soir avant de dormir (je te raconte pas l'état des draps...). Bref. Ça a pas marché. Et je crois plus les gens bizarres qui veulent devenir des sirènes sur le net. Alors j'ai décidé d'aller au pays de la sirène. Enfin de la petite sirène. La-haut tout au nord. Et oui, encore au nord (je sais pas pourquoi je choisis toujours des destinations où on se les caille. Pourquoi les sirènes vont pas nager dans la mer caspienne?!). Mais une fois devant notre idole, que dis-je, notre Star (oui ça vaut bien une majuscule!), Fred m'a raconté la vraie histoire de la petite sirène. Comme quoi en fait elle finit toute seule et triste. Je résume hein parce-que c'est trop triste. Alors j'ai laissé tomber. Parce qu'en même temps, c'est quand même chiant une queue de poisson. Et puis vu l'état des mers... J'ai pas vraiment envie de mourir en me prenant un frigo japonais dans la queue. Alors, étant déjà dans mon nouveau pays d'adoption, pour 4 jours, j'ai décidé de m'intégrer d'une autre manière: j'ai bu.  Enfin j'ai essayé. Attention hein, la boisson nationale. Car on ne boit pas n'importe quoi à Copenhague. On boit de la Carlsberg. Partout. Tout le temps. En grand quantité. Sauf que moi, je vieillis. Donc je fais comme les banderoles informatiques de notre tivi nationale: je bois avec modération . Car de toute façon, après un verre, je dors (d'où le "j'ai essayé". C'est pô beau de vieillir...). Alors faîtes comme moi. Évitez de croire aux sirènes. Buvez avec modération. Et visitez des musées. Et faîtes des croisières. Et attendez qu'on vous serve pendant 25 min. Et râlez. Et faîtes-vous écraser par des vélos. Et par des landaus. Et râlez. Bref, soyez une vraie touriste française.
Et oui, pendant 4 jours, je suis devenue THE touriste. J'ai fait la totale. Tout d'abord, j'ai pris la carte Copenhague (Copenhague card en english parce que the touriste speaks anglais). Transports et musées inclus pendant 72 heures. Comme ça, pas de calculs. On se prend pas la tête. Et vous me connaissez (enfin non, très certainement pas), mais quand je vois un truc marqué dans mon petit guide qui est pas loin, pouf, j'insiste auprès de chouchou pour y aller: "On s'en fout c'est gratuit". C'est comme ça qu'on s'est fait:
- deux croisières (j'ai failli râler auprès des billettistes et poser tout pleins de questions bêtes de touriste: 'Elle dure combien de temps la croisière d'1h?" ou encore "On est assis?" "Vous pouvez nous arrêter à Pékin?" ). Mais non, j'ai résisté. Pas de boulot en vacances. Dur dur.
- la Glyptotek qui a un jardin d'hiver superbe dans lequel on s'est endormi...
- le Musée du design danois. Bon là c'est vraiment parce que on s'est retrouvé en face, que j'avais envie d'aller faire pipi et que c'était inclus dans la carte...
- Le Parc Tivoli. Tout simplement génial. On y est allé vendredi soir, pour les fameux concerts de rock gratuits sur la grande scène extérieure. Un monde magique, une sorte de ville imaginaire dans une ville ordinaire. On y a passé une excellente soirée. La nuit, c'est encore plus magique.
- Deux montées pour avoir des vues superbes sur la ville
et tout pleins de belles choses dont je me rappelle même plus les noms.Bon en même temps je parle pas Danois. Et j'ai tellement procrastiné ce post que ma mémoire est devenue celle d'un poisson rouge. Mais au moins j'ai les photos. Enfin quelques unes. Juste histoire de vous donner une idée et surtout, de vous donner envie de prendre l'avion vous perdre dans les rues et les canaux copenhaguois...





















Bon, ça c'était juste un tit aperçu de la capitale Danoise. Alors, votre valise est prête?



1 commentaire:

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.