mardi 13 septembre 2011

Les franchouilles face aux douanes...

Comme  certains savent, on a décidé de terminer cette année de foliiie en beautééé. Ouais, parce qu'on est comme ça nous. On aime, on adôôôre se faire méga plaisir. Alors on a décidé de partir à Niouyorque. Mais le principal problème pour aller là bas: ben c'est les douanes. Bon on l'a déjà fait. Une fois. Et franchement, c'était pas d'la tarte. D'une parce qu'on cause un tout petit peu înglich (voir pas du tout pour l'un), mais aussi et surtout parce qu'il faut répondre à leurs questions super idiotes avec un air super sérieux. 
 Du style lorsqu'on est rentré à montréal, on a eu droit à:
- " Vous avez fait des achats à Niouuuyôrque?
- euh ben vi...
- Vous avez acheté quoi? (et là tu te mets à trier prix par prix ce que t'as acheté car tu sais qua t'as pas le droit à plus d'un certain montant... Donc t'évites de parler du méga ipod 5G+++,  de l'ordinateur, des dizaines de chaussures (ça risque de faire louche et on m'aurait prise pour une revendeuse), des chandails, des jeans lévi's, de la montre... Non, toi tu dis juste:
- un magnet... et un manteau.
- et vous allez repartir en France avec votre manteau?
Et là tu te demandes s'il se fout de toi ou si c'est fait exprès, genre pour voir ta réaction après une question totalement c... à plus de 4h du matin.
- euh ben... non je l'ai acheté 120$ mais en fait j'en veux plus alors je vais le revendre 300$ au premier idiot qui va me l'acheter?
Ouais, non ça ça marche pas, t'es direct dans leur petite boîte at the back de la douane. Alors tu réponds toute tranquillou genre elle était méga intelligente sa question:
- Euh oui bien sûr M l'agent. Vous savez il fait froid à Paris. En hiver."
Bon M l'agent c'était un peu de trop je suis d'accord. Mais je me méfie des douanes. Déjà qu'en arrivant à Montréal il y a 11 mois on avait oublié de "mentionner" Bill sur notre petite carte verte à remplir dans l'avion.
-" Vous voyagez avec des animaux?
- Euh ben non, répond celle qui oublie totalement le chien comateux depuis 14h dans sa cage.
- Et ça c'est quoi?
- Ah oui mais lui il est vivant (oui oui réponse véritable... honte de moi...). On devait pas mentionner seulement les animaux morts?
- Euh... non mademoiselle... tous les animaux..."
Et là tu ne t'es jamais sentie plus idiote. Même le coup du Banania à la douane us de chicago avait été moins suspicieux...
- " What's that?
- euh ben du banania...
- Whaaaat?!
- Poder chocolate? (là on remarque cette qui parle couramment l'english)
- And this?
- euh a bread?
- Why have you a bread with you in the plane?
- et ben for the breakfast tomorrow?". Le douanier qui sent le pain et le banania pour voir si c'est pas de la cocaïne marron et moi qui me dit que j'ai vraiment pas de chance avec les douaniers. Enfin si, j'ai récupéré mon banania.
Bref, ici au moins on a toujours droit aux même questions. Donc on peut bien s'entraîner avant et répondre du tac au tac. C'est du style: Vous allez où? Combien de temps restez-vous là bas? Avez vous réservé votre hôtel? Et The question que je déteste: Que faîtes-vous à Montréal comme emploi? Alors ça on sait jamais quoi répondre. Car moi qui change tous les 4 matins de jobs et Fred qui...ben qui bosse pas, ça la fous mal. La première fois on a été un peu surpris alors on a répondu: - Monsieur se prend des vacances". Ouais... va expliquer à un douanier que t'a un permis de travail mais que tu cherches encore ou voire pire, que tu cherches pas et que tu profites de la vie? Alors maintenant, on est les rois de la douane, on répond: dans le tourisme et dans les ascenseurs. Ouais, on est les rois de la douane.

Et en même temps cette vidéo nous rappelle trop nos passages de douane! Alors voilà un aperçu de ce que ça donne des franchouilles partant à Niouyorque:






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.