lundi 7 mars 2011

Question d'intégration: The cagasse of Montréal...

Et bien voilà, c'est fait. 4 mois que je suis ici et voilà que j'ai été atteinte d'un syndrome quasi-incurable. J'ai essayé d'y faire face, de lutter contre cette hérésie mais non, impossible!!! Je ne peux plus. Je me suis levée un matin, et voyant la neige/pluie (oui parce que depuis quelque temps la pluie se mêle à la neige), tomber, je me suis habillée... et après m'être vue dans le miroir de la salle de bains... ah image d'horreur!!!! j'étais habillée comme une cagasse montréalaise!!! Et là vient le pire, je ne me suis pas changée, ça m'a plu! Quasi-incurable que je vous dis! Mhm... sympa sympa mais euh... c'est quoi une "cagasse montréalaise"? Bon, sûr je ne suis pas habillée comme la cagasse aixoise ou parisienne. Enfin quoique. La cagasse attitude est un syndrome mondialisé, sauf qu'ici, nous avons la cagasse attitude hivernale. Exit le slip qui sort du jogging et les petites tennis qui prendraient trop vite l'eau dans la neige... En gros, un jean "slim" , un petit pull même s'il fait -5°C, un manteau court et super fashion et le must du must, les bottes par-dessus le jean super serré... Et ma cagasse attitude ne s'est pas arrêtée là, oh que non! Je parle franglais! Oui car la cagasse montréalaise se doit de parler franglais. - "Marie, c'est quel ton walkie talkie (notez l'inversion de notre "talkie walkie"...) - euh, c'est le twenty five".. Ahhhh!!! je parle franglais! J'ai même commandé un boston (prononcez ON) au Tim hortons (prononcez "ONNE'S)! Quasi incurable je vous dis! Et je peux encore plus flamber dans ma cagasse attitude à la job (ahh ça revient!) avec mon beau walkie talkie. Rien de plus "flambeuse" que de se balader vêtue de noir, un badge autour du cou et un walkie à la main. "Marie à l'accueil: message bien reçu". Oh ça tappe. Et une fille d'1m60 (bon ok 1m58...) avec un talkie, tout de suite, ya le respect. Tout de suite on se sent "plus grande". Tout de suite on a envie de garder le talkie tout le temps avec soi, dans le métro, dans les restau, au cinéma... Bon je divague un peu là. Par contre, ya juste un petit bémol avec mon talkie. Car un talkie noir pour une cagasse montréalaise, ça le fait pas. Déjà que j'ai pas le blackberry ( à prononcer avec l'accent english of course...)... Alors après ma demande de prime de risque (rien n'est fait pour les naines comme moi aux vestiaires...), je vais sans doute demander un talkie rose, version barbie. Une cagasse montréalaise en jean serré et bottes avec un walkie rose, là, ça tappe. Non? Quasi incurable je vous dis.

1 commentaire:

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.