mardi 15 février 2011

Trois franchouilles face à un carnaval d'hiver... part I

...ou comment passer son weekend à marcher, marcher et encore marcher.
Un carnaval d'hiver ça peut être sympa. Surtout quand c'est à Rio ou à Venise. Quoique l'hiver en Italie peut faire moche aussi. Sauf que là, ya la neige. Et le froid. Et des températures très (très) négatives. Et un carnaval, ça se passe dehors. Mais je ne sais pas pourquoi, en ce moment, Madame Chance (vous vous souvenez de Mme Chance, cette grosse madame rose qui se trimballe avec une sorte de tuque récupéré d'un pot de confiture de grand-maman et qui fait tous pleins de rencontres: mange avec Monsieur Gourmand, fais ses courses avec Mlle Dépensière, se fâche avec Monsieur Malpoli, et discute en prenant un thé avec Madame Bavarde... je pourrai faire tout un livre des 90 rencontres de Madame Chance mais on a déjà , du moins, j'ai déjà oublié pourquoi je parlais de Madame Chance...ah si voilà, la météo) est sur nos pas! Car ce weekend nous n'avons pas eu droit à des températures négatives, ni à une tempête de neige...Bref un beau soleil et des -5°C environ.
Et après les baptêmes cholesterolitiques locaux, nous avons décidé de faire notre baptême de carnaval. Car entre nous, je n'ai jamais vu de carnaval. Donc c'est parti pour 3h de route direction Québec ville (Québec city? Québec town? Québec quoi).
  • Les chutes de Montmorency
Avant d'arriver à Québec, nous nous sommes arrêtés aux Chutes de Montmorency, histoire de voir après moult et moult ragots, de quoi elles ont l'air. Disons que je m'attendais à des Chutes, avec un grand "C". Elles sont belle, pour sûr. Mais après avoir vu les chutes Rawdon, je dois dire que j'étais un peu déçue. Même si, allez je le dis, elles sont bien belles! Mais comme par hasard, et ça ça n'arrive qu'aux touristes rebelles qui visitent jamais les bons endroits au bon moment, l'escalier gratuit était fermé, hors saison oblige. Quitte à avoir fait 300 bornes jusqu'ici, autant prendre le téléphérique. Ca nous aura coûté une petite somme mais nous avons eu, en prime, une jolie discussion avec une française expatriée depuis 7 ans qui travaille à la boutique souvenirs. Une jolie discussion de 20min... Tout ça grâce à Bill. Quand je dis qu'on peut mieux draguer avec un chien qu'avec un bébé... Même les vendeuses des boutiques souvenirs. Et encore plus les petites vieilles de Québec. Après, faut en vouloir. HS fini.
  • Le Carnaval
J'entends d'ici vos questions. Mais c'est quoi ça le Carnaval? Ya des défilés? ya des filles avec des trucs en plumes? Oh oh oh stoooop! Attendez de voir la mascotte du Canarval: Bonhomme. Je sais pas d'où vient ce nom pourri mais disons que c'est la descendance directe du Bonhomme Michelin version neige et avec une tuque sur le dessus. Et Bonhomme, il est partout. Sur les verres, les écharpes, les magnets, les cannes, et tout le monde veut se prendre en photo avec Bonhomme. Et vont jusqu'à se mettre en bikini sous -10°C et se jeter sur Bonhomme. Ahhhh... Et forcément, en bonne touriste que je suis, j'ai ma canne bonhomme. Ben vi parce que la vuvuzela made in Québec n'avait pas de bonhomme dessus. Alors j'ai opté pour la canne. Surtout que je voyais tout le monde ouvrir la tête de la canne (à l'effigie de Bonhomme of course) et boire un truc. J'étais persuadée que c'était vendu avec la canne. Ben non. Bonne touriste. On m'a donc expliqué que la canne était creuse pour pouvoir la remplir au bistrot de glace d'à côté de caribou; Mhm... du caribou dans une canne. Je savais que les Québecois avaient des idées saugrenues parfois mais de là à foutre un énorme cerf à cornes dans une canne en plastique à embout de Bonhomme... Mais ma curiosité a pris le dessus et avec Fredo, on a testé le caribou le lendemain. Et heureusement qu'on a pas rempli la canne à 30$ mais juste opté pour un tit verre à 3$ (tout petit le verre...). En gros c'est du vin, du sky (certains mettent de la vodka parait-il..à vérifier), des épices, de l'érable (sirop ou sucre aucune idée) et le tout servi chaud. Pas terrible. Je préfère notre vin chaud national. Sans sky quoi. Bref où j'en étais? Ah au carnaval. Alors c'est quoi le carnaval? En gros, c'est une grosse fête des neiges sur les Plaines d'Abraham avec grande roue, concerts, glissades, concourt de sculptures sur glace, et évènements en tous genre: course de chiens de traineau, de tacots ou de canot sur glace. On est arrivé sur les Plaines sur les coups de 17h, histoire de faire un tit tour avant la nuit. Du monde, des adultes, des enfants, des chiens, de la neige, de la bouffe et des glissades. Puis, après avoir fait le tour par le vieux Québec, nous sommes passés par une 2de entrée sur les Plaines et sommes rendus compte qu'on avait ommit un principe: certaines attractions ne sont accessibles que sur l'achat d'une espèce de mni Bonhomme clignotant pour la modique somme de 12$. Le palais des glaces, le spa, les glissades et j'en passe nous ont donc été refusés. J'ai trouvé l'idée un peu "bizarre" pour un festival qui se veut familial et pour tous. Mais on a quand même bien profité du concert des Vieux Machins (noooon Marie, les Vulgaires Machins! C'est connu quand même!), d'une queue de castor, des sculpteurs sur glace et surtout, de Québec! Le concert fabulo-gigantesque des Vulgaiiiiires Maaaachins! Bref sympa. Concours de sculptures sur glace... Bon ça on n'y a pas eu droit vu qu'on avait pas notre petit Bonhomme clignotant... Bill par contre n'a pas vraiment profité. Fatigué qu'il était. Epuisé même. Tellement HS à cause du sel des trottoirs qu'on a dû le ramener à l'auberge en début de soirée. Mais aucune inquiétude, il nous tuera tous! Sitôt dans la neige, il court comme un gardon! Et on a enfin investi 2$ dans des chaussons. Maîtres indignes. Résultat, on a raté le défilé de nuit. En même temps, ils en ont fait un vieux plan. Ou on a rien compris, même si on était les 5ème à leur demander où il avait lieux: dans un autre arrondissement, vous prenez le bus n° x et vous y êtes en 10min. Sauf que j'avais déjà mal lu le site de l'auberge qui n'indiquait pas "en 20min du centre-ville à pied" et que les 2 AR auberge-plaines à pied (30 bonnes, très bonnes minutes l'aller) nous avait plus qu'épuisés. On est allé se consoler avec les vulgaires Machins et la queue de castor. Et rentrés à 23h comme des vieux machins (Vulgaires machins Marie! - Euh non là je parle de nous...).
Mais avant, on picole un coup! Et dans un bar de glace siouplait! The classe intégrale!

1 commentaire:

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.