jeudi 3 février 2011

Marie, l'amie des conducteurs de bus et des itinerants...c'est fini

Voila, c'est fait. Un mois en tant que camelot. Moi qui voulait changer de vie, je l'ai fait pour un mois! Et entre nous, ca va bien un mois... surtout que j'ai arrete pil poil au moment de la grande tempete de neige d'hier, même si j'ai eu droit à la "petite période de grand froid"... En tout cas j'ai l'impression d'en avoir fait rire certains avec ma nouvelle job comme on dit icitte... Lever 4h55, petit dej... Et la je n'ai jamais autant mangé. Enfin disons que je ne mangeais pas "beaucoup", c'est surtout que je me faisais 2 petits dejeuners, un à 5h, un autre en rentrant, à 10h... C'est que le froid, ça creuse! Direction le métro à 5h30, et contrairement à Paris, un wagon à 5h du matin ne change pas beaucoup d'un wagon à 17h... Tous types de travailleurs, leur thermos dans la main partent travailler jusqu'à 16h environ...
Arrivée métro McGill, on s'habille en bas des escalators, une couche, deux couches, trois couches, bref jusqu'à ce que je ressemble à un bonhomme. En même temps, j'étais prête pour la burqua, on ne voyait même pas mes yeux les 3/4 du temps...
Et c'est parti pour 3h30 de tendage de journal, de crampes, de doigts de pieds congelés, de "Bonjour", de " Un journal? Bonne journée!"...
Et pendant cette période camelotte, je me suis faite des amis! Les conducteurs de bus déjà. Je leur donne une petite pile pour leur bus, ou un exemplaire pour eux, on discute 5 min... Deux d'entre eux m'ont acheté un café et un muffin et m'ont donné 2$ pour aller m'acheter un chocolat chaud! C'est pas à Paris que ça me serait arrivé...
Ensuite, les itinérants (les sdf) qui me plaignaient parce que je travaillais à l'exterieur! " C'est pas une job de faire bosser les gens dehors par c'temps là!" Un autre m'a même dit que j'étais folle d'avoir accepté un tel job! C'est le monde à l'envers... Et tous les matins, on discute un peu. Il faut dire qu'ils dormaient juste à 50mètres de moi, mais à l'intérieur de la station!
Bref, dans ce job j'ai eu droit à:
  • 4$ de "tips"
  • 10 orteils congelés chaque matin
  • 9 couches de vêtements superposés en haut
  • 3 couches en bas
  • 4 paires de chaussettes
  • 100$ investis dans une super paire de bottes (qui me sert en dehors de ce job, rassurez-vous)
  • 3 potes sdf
  • 2 potes conducteurs de bus
  • 3 "merci monsieur...euh madame..."
  • 2 petits dej chaque matin
  • ma "face" sur le court métrage du journal pour leurs clients (car oui, j'ai été filmée pendant plus d'1h, la tête dans le mhm.. pour un clip publicitaire... Alors si vous voyez un petit bibendhomme orange emmitouflé dans un bonnet puis dans une capuche rose à moumoutes et à lunettes, bref le comble du romantisme...c'est moè...)
  • et je ne compte plus les journaux donnés...

Bref disons que ça m'a bien occupé pendant un mois et surtout, ça m'aura permis de gagner un peu de sous en profitant au maximum de mes journées et en attendant mon nouveau poste que je commence demain: Agent d'acceuil au Musée des Beaux-Arts de Montréal!

6 commentaires:

  1. oh ben tiens, si j'avais su ! et alors vous en avez pensé quoi ? avez-vous vu le defilé ?
    moi j'avoue que j'ai été assez décue de ne pas pouvoir faire certains trucs par manque de temps et file d'attente trop longue. Et puis le défilé il fait bien sur ma vidéo mais ca manquait clairement d'organisation et du coup d'ambiance...
    Enfin c'était à voir quand même et je regrette pas d'être venue !

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien ces commentaires mais nous on attend le post!!(et j ai lu le blog de Chichi, qui est très réactive elle!)Bises de Pantin ma belle.ET un bec de Bégé

    RépondreSupprimer
  3. C'est que j'ai eu 4 jours de congés :)

    RépondreSupprimer
  4. Bon alors on va attendre que Marie soit en congé....

    RépondreSupprimer
  5. Je suis heureuse de voir que tu as trouvé un job au chaud ! Il doit y avoir plein de belles choses à voir au Musée des Beaux-Arts de Montréal...

    RépondreSupprimer

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.