vendredi 24 décembre 2010

The camelote of Monk!

Allez, la veille de Noël, j'ai décidé de vous faire rire un peu... Voilà deux mois que je suis à Montréal. Deux mois. Le temps passe si vite c'est incroyable. Et voilà environ un mois et une semaine que je cherche (intensément?) du travail. Après:
  • une tentative en conseillère en matériel de puériculture de 8h;
  • un entretien pour être conseillère en sécurité financière;
  • deux entretiens où j'ai eu THE trou de mémoire assez honteux (les 3 mousquetaires? Euh ben c'est un nom en "A"... Zola? non, ça lui ressemble pas, Balzac? Euh non là c'est un "AC" ça marche pas...)
  • une "rembarrade" magnifique pour cause de non nationalité irlandaise (je traduis hein car tout était en anglais au téléphone à 10h du matin...) :
"Bonjour, j'ai vu que vous recherchiez du personnel au tabaggie? - Oui nous recherchons. La personne qui part était irlandaise. Vous parlez anglais?
- Euh...oui je parle anglais, d'ailleurs je le parle en ce moment avec vous.. - Oui mais la personne était irlandaise... - Et? Je suis française mais je parle très bien anglais, j'ai travaillé ici et là... - Écoutez on vous rappellera".
  • une autre "rembarrade" pour n'avoir encore jamais travaillé avec l'agence de placement
"Nous donnons les emplois aux personnes ayant déjà travaillé avec nous" - Oui mais dans ce cas comment peut-on commencer et avoir une première expérience avec vous si vous êtes fermé aux nouvelles candidatures?"
  • Sans oublier les multiples CV envoyés par mails, les appels téléphoniques, les CV déposés en magasins et agences de placement... Ceux qui ne répondent jamais au téléphone, les "on vous rappelera" etc... Bref, ça ne change jamais d'un pays à l'autre ce système...
Et bien cette fois-ci, j'ai enfin trouvé du travail! Alors après un petit coup de fil au numéro indiqué dans un journal, j'ai eu un RDV ce matin, centre-ville, entre 9h et 9h15. Pantalon gris, petite chemisette, juste pour faire habillée. J'arrive dans une grande pièce où attendent une trentaine de personnes, que des hommes. Nous sommes environ 5 femmes. Personne ne s'est habillé. Car d'ailleurs ce n'était même pas un entretien. On a rempli un formulaire (nom, prénom, adresse), deux responsables nous appelaient les uns après les autres afin de voir juste à quoi on ressemblait, savoir si nous étions prêts pour l'hiver, si nous avions besoin d'un réveil... Et j'ai reçu la confirmation cet après midi: tous les matins je serai... camelot pour le journal Métro! Bref, je distribuerai le journal tous les matins de 6h à 9h au métro Monk, à 2min de chez moi! Ça c'est du job! Et c'est aussi comme ça qu'on se rend compte de la vie économique et sociale: en France, la plupart des distributeurs du journal du matin était des jeunes étudiants. Ici, les 3/4 sont d'âge moyen 40-65 ans. Les plus âgés sont des quebecois, l'air vraiment marqué par la vie, les plus jeunes, des immigrés, quelques uns étudiants. Et parmi eux, 5 femmes dont moi!!!! Et promis, cette fois-ci, je tiendrai plus de 8h! Enfin si j'arrive à me trouver une bonne paire de bottes... imperméables!
Mais entre nous, que c'est agréable d'obtenir un job sans devoir se vendre, montrer son cv et attendre qu'on nous rappelle! Ça va faire du bien au moral... et au portefeuille! En attendant mon entretien au Musée des Beaux Arts mi Janvier...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.