jeudi 25 novembre 2010

Question d'intégration: le jacassage...

Alors aujourd'hui, je ne sais pas ce qu'il nous prit... on a eu une de ces idée... Voyant le magnifique soleil et le ciel bleu clair, on s'est décidé de nous bouger un peu. on a laissé tomber les chercheurs de job et on a repris le rôle de touristes pour l'après midi. Direction le Musée de Lachine. Bon premièrement on s'est planté d'arrêt de bus. C'était "pas ben grave", mais nous avons été cherché le bus au métro angrignon alors que l'arrêt était à 5min de chez nous! Bref, pour mieux vous expliquer, nous avons pris le métro pour "choper" le bus, qui, une fois dedans, est repassé devant chez nous! Bon, tant qu'on est dans la bonne décision c'est correc'. On s'est même arrêté au bon arrêt, face au musée Lachine!
Et là, arrivés à 13h, nous en sommes ressortis à...15h30. Bon j'imagine que vous vous dîtes "ça devait être bien passionnant ce musée!". Euh... Il était bien s'est sûr. Petite exposition historique et archéologique sur l'emplacement du musée et sur le quartier de Lachine qui se visite en.. deux salles de près 10m2 chacune! Et là je vous imagine "mais qu'est ce qu'ils ont foutu pendant 2h30 dans 20m2?". Et bien... Nous sommes tombés sur l'agent de surveillance et d'accueil le plus... accueillant on va dire. Il devait tellement s'ennuyer qu'il est venu nous faire la causette et ce, pendant plus de 2h! Mais c'était vraiment sympa. Surtout lorsqu'ils nous a raconté son dernier voyage au Maroc et sa tête (il l'avait encore en nous en parlant...) lorsqu'il a fait la découverte des toilettes turques! "Ma c'est kôa ce genre d'salle de bains lâ? j'voyais un sceau et j'ai dû d'mander à quoi ça pouvait ben servir... c'est-y pas correc ça?!" J'imaginais trop le bon petit quebecois au milieu du souk avec sa blonde aux yeux bleus... Et encore je ne vous raconte pas son histoire à l'aéroport avec un groupe de québécois face à une marocaine hystérique à qui on demande de retirer ses baklavas de sa valise car elle était en surpoids...(de bagages hein...). On a bien rigolé. Il nous a aussi donné de bons petits conseils culinaires, touristiques, linguistiques... Bref, vous imaginez bien tout ce qu'il a pu nous raconter en 2h30! Et moi, après la visite du musée, je me suis dit "je vais mettre mon bonnet chapeau et écharpe, comme ça zou on file!". Ben non! Rien à faire! je crevais de chaud avec tout mon attirail et avais tellement peur de le retirer (ben oui après il se serait dit "c'est parti, on cauuuuuse!"), que ça a encore duré 50minutes! En tout cas, un bel échange culturel... Après donc 2h30 de "papote", nous voulions prendre l'air et aller au parc René Levesque où on peut admirer des sculptures modernes. Le seul hic... C'est qu'il faisait super froiiiid!!! Malgré tout mon attirail (certains me connaissent, je m'appelle petit oignon en hiver tellement je mets de couches sur moi...), j'étais frigorifiée. On voulait profiter du soleil, mais celui-ci a eu le temps de se coucher pendant qu'on causait... Il faisait tellement frette, que, Paix à son âme, l'appareil photo n'a pas supporté. Il a succombé. Pendant 2h. Autant dire pendant quasiment toute la durée de notre balade. Mais j'y retournerai. En été. 16h20, balade finie. On a eu encore la bonne idée (en même temps c'était l'unique idée du moment...) de prendre le bus. Glacés. Nous avons attendu...35min. La dernière fois que nous avions attendu comme ça un bus, nous sommes partis au bout de 20min. Et, en tournant au coin de la rue, nous l'avions vu arriver et ... passer devant l'arrêt. Donc cette fois-ci, nous étions au taquet: on l'aura!!! mouais. 35min plus tard et le temps de ne plus sentir nos extrémités... ;-) Juste en y repensant, pour info, Montréal est en train d'installer pour la première fois "les abribus du futur"! En gros comprenez ce que nous avons déjà en France dans certaines villes: un abribus avec des panneaux interactifs indiquant les horaires des prochains passages. Ici (comme dans beaucoup d'endroit en France je le sais bien mais ici, c'est tout de même une grande ville!) nous n'avons ni nom d'arrêt, ni horaires, excepté sur Internet. Et chacun le sait, nous nous baladons tous avec un ordinateur dans la poche... 18h, nous sommes enfin rentrés!

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.