vendredi 5 novembre 2010

Les rapides de Lachine

Au bout de notre rue se trouve un bus. Au bout de 10min maxi dans le bus se trouve un arrêt. A 5 min à peine à pied de l'arrêt de bus se trouve un endroit superbe, or des bruits de la ville et du stress: le parc des rapides.
D'une superficie de 30ha, on peut y observer de nombreux oiseaux migrateurs dont le grand héron. Nous y sommes donc allés, en fin de journée, après, comme d'habitude, s'être battu avec nos banques respectives concernant nos virements. 20 min après, nous étions au bord des rapides, dans un petit parc, magnifique en cette fin d'Automne. J'ai cherché partout des castors, et pour seul réconfort, j'ai vu une mouette (ouai!!!) et un héron qui s'envolait! Mais nul trace de castor, d'écureuil, d'autres oiseaux et même de ratons laveur! A croire qu'ils quittent tous les parcs pour se retrouver dans notre jardin!

3 commentaires:

  1. coucou les loulous !
    je découvre votre blog, grâce à ton commentaire sur le mien :)
    C'est chouette de tenir ce petit journal, lâche pas. C'est vraiment sympa de pouvoir se retourner et voir le chemin parcouru dans quelques mois ! et puis ça fait que les gens ont déjà vu un peu des 50 000 photos qu'on risque de leur ramener !
    Dis, j'ai tout lu depuis le début et donc si j'ai un peu suivi,tu cherches à travailler dans une librairie ? Parce que tu sais que le café où je travaille il est dans un librairie justement. Mais pas du genre fnac, nan une vraie librairie. Le gérant il va souvent sur Montréal et je pourrais lui poser quelques questions à savoir s'il a des librairies à te recommander ou même s'il peut faire passer ton CV. Ben tiens moi au jus, si je peux t'aider dans tes démarches !

    RépondreSupprimer
  2. C est ca que je veux faire cet été!!http://www.jetboatingmontreal.com/

    RépondreSupprimer
  3. Ca ne m'étonne pas de toi tient! mais c'est stop car je cherchais qlun avec qui en faire cet été!

    RépondreSupprimer

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.