dimanche 14 novembre 2010

Le Sault-au-Recollet

Aujourd'hui, nous avons décidé de visiter un quartier méconnu des touristes et je suis sûre, de certains Montréalais: le Sault-au-Recollet, au nord de Montréal, dans le quartier d'Ahuntsic. Nous avons donc profité d'un petit rayon de soleil pour nous motiver, heureusement car le soleil a disparu aussitôt le premier pied sur le pas de la porte...
Mais il nous en fallait plus pour aller à la découverte de Montréal! (en fait c'est surtout qu'il fallait qu'on s'occupe!)!!! Donc, direction la station de métro Henri Bourassa, petit circuit de notre nouveau guide dans la poche.
  • Petit historique...
Ce quartier était encore dans les années 50 un village agricole isolé, bordé par la rivière des Prairies. Cette rivière porte le nom de son découvreur, M des Prairies qui l'emprunta en 1610 pensant qu'il s"agissait là du fleuve Saint- Laurent. Puis, en 1625, le recollet (religieux de l'ordre de St François, appelé ainsi parce-qu'ils n'admettaient dans leur ordre que ceux qui avaient l'esprit de receuillement) Nicolas Viel et son guide amérindien Ahuntsic se noyèrent dans les rapides du cours d'eau (un quartier de montréal se nomme d'ailleurs Ahuntsic). Voilà pourquoi le quartier se nomme Sault-au-Recollet! (vous dormirez moins bête ce soir!)
  • Le boulevard Goin...
Tout au long de notre ballade le long du boulevard Goin, nous avions l'impression d'être au cœur d'un petit village; le quartier a gardé les maisons d'été des Montréalais du XIX°. Nombreux sont les monuments classés ou cités.
  • L'église de la Visitation
Nous nous sommes dirigés jusqu'à la plus ancienne église de l'île de Montréal, l'église de la Visitation (1749-1752). Elle remplaçait la petite chapelle du fort de Lorette, mission huronne entourée d'une palissade et qui servait de protection des colons. C'est à cet endroit que fut célébrée la toute première messe catholique de Montréal! Ce petit bourg se développa au fur et à mesure avec ses nombreux moulins et un couvent pour l'éducation des jeunes filles puis fut annexé à la ville de Montréal en 1916. Aujourd'hui, le quartier comprend la concentration la plus importante de maisons anciennes de la partie nord de l'île de Montréal. J'ai lu que près de 300 édifices du XVIII° existent toujours!
  • Un tit brun d'archi...
Bon, même si vous n'êtes pas fana d'architecture, je me dois tout de même de vous montrer ces fameuses maisons que nous avons croisées au fil de notre promenade. Ce sont elles qui donnent encore à des quartiers tels que celui du sault leur charme et leur intérêt tout particulier. Surtout qu'elles sont, pour la plupart, extrêmement bien conservées ou restaurées. La maison David- Dumouchel Construite en 1830, c'est la maison du père de la gravure moderne au Quebec. Elle reprend tous les aspects de la maison urbaine de l'époque: une façade de pierre de taille, des lucarnes, des febêtres à volets et une galerie en bois surélevée. Elle est pourvue de murs coupe feu de part et d'autre de l'entrée, même si aucun bâtiment ne lui est mitoyen. Cela montre que cette composante, d'abord purement utilitaire, est devenue au fil du temps un élément de décor. La maison du pressoir Construite entre 1806 et 1821, cette maison servait de pressoir à pommes pour fabriquer le cidre. C'est un exemple montréalais unique de maison à colombage pierroté. Originellement en bois, elle a été complétée selon une technique normande alliant une charpente faite de colombage de bois et de grosses pierres maçonnées entre les colombages. Les murs sont ensuite recouvert d'un parement de mortier couvert de chaux, ses cheminées sont en pierre et son toit en tôle est à deux versants. Aujourd'hui, elle abrite un centre d'interprétation, malheureusement fermé hors saison...
  • Un tit brun d'nature...
L'île de la Visitation

5 commentaires:

  1. C'est sûr qu'avec tes jolies visites ça me donne encore plus envie de venir vous voir à Montréal. J'aime beaucoup la façon dont vous découvrez la ville, hors des sentiers battus. C'est ce qui m'a amené à trois-rivières et je pense aussi que c'est la meilleure façon de s'approprier la ville et la "réelle" vie à la québécoise.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour toutes ces informations ,cette documentation(photos,plans)C'est très chouette et c'est un plaisir de lire ton blog chaque jour ...On en prend l'habitude alors ...continue ma ptite Marie...

    RépondreSupprimer
  3. Bravo ma grande!
    C est un plaisir de te lire tous les matins au réveil...Le jour où tu n écriras rien on s'inquiètera...
    Continuez comme ça!

    RépondreSupprimer
  4. J'espère bien que vous prenez du plaisir à me lire! Merci à "Anonyme" pour le bravo...je n'en demandais pas tant! ;-)On essaie de découvrir la ville petit à petit et c'est vrai qu'un blog, c'est ben pratique, nous la découvrons pratiquement ensemble!

    RépondreSupprimer

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.