lundi 22 novembre 2010

Le défilé des grands enfants

Samedi après-midi, je ne sais pas ce qui nous a pris, mais on a décidé de se mêler aux enfants pour aller voir le défilé du Père Noël. Oui je sais. Quelle idée! On aurait jamais fait ça en France, et voilà qu'à 6000km, sous 6°C, on se dit "Ouah un défilé de Noel!!!On y va!!!"... Je vous ai déjà dit qu'on changeait de vie? Là je crois qu'on a atteint le maximum!Dès la station de métro Monk, le wagon était rempli de poussettes et de petits esquimaux tout contents d'aller voir le Père Noël. En même temps, pourquoi n'y aurait-on pas droit nous aussi?!Arrivés à Atwater, des esquimaux. Partout. Au secours!!! On traverse un petit couloir pour sortir de la bouche de métro, et ça avait été transformé en vestiaire. Les parents s'étaient installés le long des murs, habillaient leurs petits bouts dans des combinaisons de toutes les couleurs. Car il ne fallait pas oublier les moufles, les moonboots, l'écharpe, la tuque... On se serait cru dans le hall d'une école de ski.Et, oh miracle! J'ai pu admirer le défilé sans sauter, sans monter sur la pointe des pieds, sans demander à Fred "Fred, qu'est ce qu'il se passe dit?". Oui, ce jour là, j'ai pu jouer ma fière. Car en même temps, la moyenne d'âge des spectateurs avoisinaient les 4 ans... Je vous entends rigoler d'ici, faites attention à vous! Même si j'ai quand même eu besoin de Fred pour vous prendre des tites photos...
Bon après le défilé (qui a duré près d'une heure et demie), nous étions tellement gelés que nous sommes vite rentrés à la maison et avons...glandé toute la journée! Fallait bien se reposer! Le soir nous avions RDV avec des Pvtistes dans un bowling. Et franchement, on a passé une super soirée. Bon Fred n'a pas voulu se mettre avec la tache au bowling que j'étais donc on était chacun dans son équipe. Ce qui nous a permis de rencontrer du monde et discuter toute la soirée. (A noter que j'ai eu plus de points que Fred à la première partie... Bon je dis rien mais bon...). La soirée s'est terminée avec des "rescapés" dans un bar bien connu à Montréal: Les Foufounes electriques. Comprenez les fesses electriques. Ambiance tamisée en entrepôt, musique métal, beaucoup de monde mais on a eu une table tout de suite! Je ne suis pas restée assez longtemps dans ce bar pour avoir une idée ben précise mais pour l'heure que nous y avons passé, c'était ben correct! Autant vous dire que le réveil ce matin pour aller au match fut quelque peu...difficile...

1 commentaire:

  1. Quelle plume!Tu devrais en faire de la pub car ce sont de bien intéressantes chroniques.
    J'ai hâte de lire celle qui racontera ta première journée de travail au milieu des poussettes et des biberons!;)

    RépondreSupprimer

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.