mardi 23 novembre 2010

Euh...Changer de job?! Ouai en fait non merci...

Bon alors j'imagine que certains sont impatients de tout savoir par rapport à ma première journée de travail. Et bien je vais la résumer en deux mots: intense et démission! Tout d'abord, début de la journée de formation à 10h. Nous sommes 6, on commence par nous expliquer les différentes composantes d'un parc à lit. 1/2h passe, puis 1h...puis 1h30... "il faut dire ça, puis ça, surtout ne dîtes pas ça...". Passons à la pratique. Chacune des 6 filles passent et présentent les parcs à lit. Dès qu'elles font une erreur, on interrompt et on recommence. Deux heures passent... Vient ensuite l'explication des chaises-hautes. Et là, que de boutons, des boutons à droite, des loquets à gauche, comment on enlève la table au fait? 12h30 arrive, on part manger, totalement dans le brouillard. On revient 1/2 plus tard. Et on recommence avec les chaises hautes à dossier inclinables et celles à dossier droit. Et encore des manipulations, on abaisse la chaise, on peut faire ci avec celle là, on ne peut pas faire ça avec l'autre... Bref, là comme ça ça a l'air assez simple. Mais au bout de 2h d'explications non stop, d'emmagasinage d'info techniques (plus les 2h30 du matin...), j'étais déjà perdue. J'imaginais les clients aussi paumés que moi avec le surplus d'informations... Et c'est parti, on nous interroge les unes après les autres, je ne sais plus quelle chaise s'abaisse, quelle autre a un pied stable... Bref. On passe ensuite aux matelas et là, termes techniques, bienvenus! Rembourrage en coton, 190 ressors en sachets individuels pour l'un, ressors continu pour l'autre. Oui mais c'est quoi la différence? Ben franchement, je ne sais pas je n'ai jamais acheté de matelas, et je dors dessus depuis à peine un mois alors moi les matelas... Oui mais Marie, ce n'est pas ça qu'il faut répondre... Ben vi je sais bien... Au bout de 5h30 de formation, division en deux groupes, et là, horreur, malheur, on repasse aux parc à lit! C'en était trop. Nous avons été deux (en tant que conseillère, car dans les autres groupes j'ai l'impression qu'ils sont tous partis aussi!) à dire stoooop! On prend la chaise haute de la grand-mère et on s'emm...pas! Mais la responsable du magasin, pour une raison inconnue, a voulu me garder. Elle m'a proposé de me rappeler si un poste de commis ou de caissière est libre. Ça devrait aller. Là au moins on ne réfléchit pas. Donc s'y connaître en bébé on s'en fout, par contre faut s'y connaître en technique, être concise et logique. Mhm... logique? Un mot que je ne connais pas du tout. J'ai toujours une logique différente des autres. Concise? C'est bien pour ça que certain(e)s m'appellent Proust quand j'écris! "raccourcis tes phrases Marie!". Mhmm... donc oui deux mots que je peux oublier!

3 commentaires:

  1. Un grand merci pour le rire du matin! Bref et concis mon comment n'est il pas?

    RépondreSupprimer
  2. mazette! quel brin de plume.Je lis evidemment chaque jour le recit des peregrinaons de ma petite marie,et je me dis qu'elles seraient dignes d'êtrepubliées :petites chroniques dans un journal?tes textes te ressemblent:les yeux et le sourire. Bravo.
    Je me dis aussi nque tu vas finir par t'emmerder,le tourisme urbain ne saurait vous occuper bien longtemps. L'université de Morial est connue pour la variete et la qualite de ses formations;serait_il idiot de voir si vous ne pourriez pas profiter de votre temps(même avec un petit boulot)pour vous faire une petite formetion?
    JE NE VOUDRAIS PAS AVOIR L'AIR DE DONNER DES CONSEILS....(sic)
    En tous cas,continuez,acharnez vous.
    Nous sommes avec vous de tout coeur et vous embrassons bien fort devinéki

    RépondreSupprimer
  3. Si je peux vous réconcilier avec la vie grâce à mes déboires professionnels! Je m'y mettrai avec plus de plaisir et de hargne la prochaine fois!

    RépondreSupprimer

Les deux franchouilles...

Ma photo
Les deux franchouilles sont de retour au pays de la broue avec leur passager clandestin. Ils ne rêvent que d'une chose: continuer leur vie désormais bien canado-franchouillarde mais tout aussi farfelue, l’espèrent-ils... Et laissez-nous un tit message bien franchouillard, ça fait toujours plaisir...

Ki vient nous voir?

compteur pour blog

Blog Archive

Search

Fourni par Blogger.